< Retour aux actualités

Quel avenir pour CléA en 2019?

C’est une grande interrogation de beaucoup d’acteurs en ce début d’année. Que devient le CléA avec la disparition du COPANEF et du FPSPP ? Quel avenir pour la certification ?

Depuis le 1er Janvier 2019, le COPANEF et le FPSPP ont disparu au profit de l’agence nationale « France Compétences », dont les missions consistent à assurer la régulation et le financement de la formation professionnelle et de l’apprentissage. La propriété du CléA et du CléA numérique a ainsi été transférée à « l’Association nationale pour la certification paritaire interprofessionnelle et l’évolution professionnelle », créée par les partenaires sociaux fin 2018. Elle est accompagnée par le CENTRE INFFO et le cabinet EGGERS Conseil pour redéployer le CléA.

Mais qu’en est-il de la certification ? 

Pour les salariés, pas de changements majeurs pour les candidats issus des branches professionnelles ayant obtenu la délégation de délivrer le CléA, en ce début d’année : les jurys continuent d’avoir lieu. En ce qui concerne le financement, la monétisation du CPF devrait même permettre de lever certains freins à la demande de financement.

En revanche, pour les demandeurs d’emploi, la dissolution du COPANEF a un impact direct sur la tenue des jurys. En effet, les COPAREF étaient chargés de délivrer le certificat à l’échelle régionale. Avec la disparition des COPAREF, se pose la question de savoir qui délivre la certification. A ce jour, aucune information officielle n’a été communiquée. Toutefois, il n’y a pas de panique à avoir, la plateforme dématérialisée permettant aux organismes évaluateurs de transmettre les dossiers aux jurys de certification fonctionne toujours. Les dossiers des candidats en attente d’un jury ne sont donc pas perdus et pourront être validés dès qu’un nouvel interlocuteur sera désigné.

 

Une autre source d’interrogation en ce début d’année est le financement des évaluations CléA pour les demandeurs d’emploi. Ces évaluations étaient jusque-là financées par le FPSPP. Depuis le 1er janvier 2019, les évaluations sont donc suspendues. Toutefois, certaines directions régionales de Pôle Emploi, comme c’est le cas en Occitanie, souhaitent relancer la certification CléA. De nouvelles possibilités de financement sont à l’étude et devraient être mises en œuvre d’ici quelques semaines.

 

Pour conclure cet état des lieux, pour l’instant de nombreuses interrogations demeurent. Toutefois, la certification CléA répondant aux besoins des entreprises, des salariés et des demandeurs d’emploi, des solutions devraient rapidement être proposées pour lui redonner un nouveau souffle.